La Mémoire Dans La Peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Mémoire Dans La Peau

Message par Xx D4rKiLLeR xX le Ven 23 Mai - 22:22

La saga Jason Bourne, à l'origine de romans et longs métrages à succès, ne pouvait rester ignorée bien longtemps par le monde du jeu vidéo si friand de grosses licences bien juteuses. C'est donc Vivendi par l'entremise de sa filiale Sierra qui s'y colle et qui confie la lourde tâcher d'adapter le héros imaginé par feu Robert Ludlum à notre loisir préféré aux petits gars de chez High Moon Studios. Si le Gamer's Day de l'éditeur américain ne nous aura pas permis de tester plus avant la chose, il aura été l'occasion d'apprendre pas mal de petites choses sur le fonctionnement du jeu, son concept et le déroulement de l'aventure. Compte-rendu.

Un Jason sévèrement Bourné ?


Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important de préciser que malgré son titre, La Mémoire Dans La Peau n'est pas la directe adaptation du livre ou du film éponyme. Il s'agissait bien plus pour les développeurs de reprendre l'univers imaginé par Robert Ludlum et certains événements en clefs pour en réaliser quelque chose de plus directement exploitable en jeu vidéo. Première « entorse » que ne manqueront pas de relever les puristes, mais qui ravira sans doute ceux qui ne connaissent rien à la saga : le scénario du jeu va dans certains cas plus loin que celui des œuvres précédemment citées. Découpée en 11 niveaux / missions situés dans des décors sur lesquels nous aurons l'occasion de revenir, cette histoire se permet notamment un écart de taille en nous proposant de découvrir, durant trois missions, le Jason Bourne d'avant son amnésie. Ces missions trancheront donc nettement avec le reste de l'aventure puisque notre héros y sera alors un tueur sans aucun scrupule.


Si les développeurs n'ont pas souhaité entrer davantage dans les détails, il semblerait que ces trois missions soient autant de flashbacks permettant au joueur de mieux appréhender le héros et ses motivations. Il faut effectivement savoir que suite à une opération très particulière, Jason Bourne devait trouver la mort. La tentative d'assassinat a cependant échoué et, devenu amnésique, notre héros cherche bien sûr à en savoir plus sur ses anciens employeurs ainsi que sur son passé. Nous n'apprendrons rien aux amateurs des livres / films, mais Jason Bourne n'est pas un adepte de la violence gratuite. Contrairement à son personnage pré-amnésie, véritable machine à tuer sans aucun scrupule, le Jason Bourne que nous incarnerons sur les huit autres niveaux du jeu fera un usage minimaliste de la violence et se refusera à tuer le moindre innocent : une telle différence de comportement constitue évidemment une astuce des développeurs pour varier les situations, mais cela semble plutôt bien fonctionner.


Autre élément qui semble lui aussi bien fonctionner malgré certaines inquiétudes : le principe des quicktime events. La majeure partie du jeu repose effectivement sur ces mini-séquences ultra-scriptées qui ne donnent finalement pas une très grande latitude d'action aux joueurs, mais permettent de littéralement le plonger dans l'ambiance des films. Certains joueurs n'apprécieront sans doute pas d'être ainsi tenus par la main, mais force est de constater que l'immersion et l'impression de participer à un véritable film d'action sont totales... Du moins au travers de la démo effectuée par les développeurs de chez High Moon. L'action est très nerveuse et le sentiment d'avoir, comme au cinéma, une représentation caméra à l'épaule est saisissant. La mise en scène n'est d'ailleurs pas en reste avec de fréquents changements d'angles, des effets de zoom et une véritable chorégraphie des combats qui permet là encore de se prendre pour Matt Damon.

Hélas, ce dernier n'a pas accepté de « prêter » son visage pour les besoins du jeu et malgré les efforts des développeurs en la matière, impossible de ne pas avoir quelque regret. Heureusement, les combats nous font très rapidement oublier cette lacune. Des combats que l'on découvre donc via des quicktime events aux commandes on ne peut plus simples : deux boutons servent aux attaques et une troisième se charge de tout ce qui concerne les blocages. En alternant ces techniques simples, en jouant avec les combats et en manipulant la position de son personnage par rapport aux ennemis, le joueur enchaîne alors les coups et fait monter une jauge dite d'adrénaline. Celle-ci est vitale puisque son remplissage (trois degrés), elle permet d'actionner trois niveaux de quicktime events qui permettent de finir le combat : au premier, le déclenchement de l'event met hors d'état de nuire un seul ennemi alors qu'au niveau trois, c'est un trio d'adversaires que l'on envoie au tapis.

Si le système peut paraître un rien répétitif, et là seul le test final permettra d'arrêter un avis définitif sur la question, les petits gars de chez High Moon ne manquaient pas d'arguments pour nous convaincre du contraire. Tout d'abord et malgré la simplicité des commandes, de nombreuses combinaisons sont disponibles. Des combinaisons qui sont associées à une très large palette de mouvements pour apporter un peu de variété aux situations. Enfin et nous touchons ici à l'élément clef des combats : ces derniers sont « contextuels ». En d'autres termes, il faut savoir que l'attaque finale chargée de mettre KO un ou plusieurs adversaires dépend du lieu où l'on se trouve : proche d'un mur et c'est la tête de l'ennemi qui vient taquiner le béton alors que si l'on se trouve au beau milieu d'une salle de réunion, c'est la table, le bureau ou une chaise qui risque d'en prendre pour son matricule... Au total, les développeurs parlent de plus de 300 mouvements disponibles !



Les adversaires de base seront plus ou moins coriaces selon le niveau de difficulté choisi et si dans la démo à laquelle nous avons assisté, ils faisaient bien attention à ne jamais attaquer ensemble, il faudra être beaucoup plus attentif sur les niveaux suivants. Ajoutons toutefois que cette « bleusaille » sera souvent accompagnée des fameux boss propres à nous donner du fil à retordre. Dans le cas de La Mémoire Dans La Peau, les boss se distinguent par davantage de puissance / résistance, mais aussi et surtout par la possibilité de réaliser ces « fatalités » ou takedown comme les ont appelées les développeurs. Eux aussi seront donc capables d'utiliser différents éléments du décors pour nous mettre la tête au carré et ce sont les désormais classiques quicktime events qui nous permettront de nous sortir du pétrin. Il faudra donc faire preuve d'assez de rapidité pour agir, mais aussi de clairvoyance pour activer la bonne option au bon moment.

Sur la longueur, il est difficile de dire si la sauce va prendre, mais durant les quelques niveaux que nous avons pu voir, difficile de ne pas être impressionné, au moins par le résultat visuel : ça bouge dans tous les sens, les séquences cinématiques, toujours très courtes, sont remarquablement intégrées et nous n'avons pratiquement pas une seconde de répit. Mieux, des séquences un peu plus originales devraient être implémentées afin justement de casser un peu la monotonie qui pourrait survenir avec des situations par trop scriptées. Les développeurs ont tenu à conserver une part de mystère, mais ils nous ont tout de même présenté quelques minutes de courses poursuites dans les rues de Paris. La Capitale n'a pas été très fidèlement reproduite, mais le principe de dédales et de ruelles est bien au rendez-vous. Paris fera ainsi partie des différents décors réalisés par les graphistes du jeu qui nous ont également parlé de Marseille, de la Suisse ou encore de la Lituanie.

Enfin, Jason Bourne n'étant ni un super héros, ni un représentant des forces spéciales, il doit principalement compter sur sa jugeote pour se sortir des situations délicates. Pire, puisqu'il ne veut tuer aucun innocent, il ne sert d'aucune arme à feu, pas même de celles qu'il peut dérober à ses adversaires. Heureusement, pour compenser, il peut compter sur une sorte de sixième sens que les développeurs ont baptisé « l'instinct de Bourne ». Cet instinct consomme de l'adrénaline et s'utilise en appuyant très simplement sur un bouton. Au niveau le plus facile, le joueur peut alors voir la position d'objets intéressants pour la suite de sa mission (extincteur, parachute...), identifier les portes accessibles et surtout sentir la présence d'ennemis alors que ceux-ci sont encore loin d'avoir détecté sa présence. Au niveau de difficulté le plus élevé, il faut choisir une seule de ses informations à chaque utilisation de l'instinct de Bourne.

Autre élément à ne pas oublier, les effets de l'instinct (visibles par une sorte de filtre graphique bleu) ne durent que très peu de temps et il ne faut pas négliger la consommation d'adrénaline nécessaire à l'activation de ce coup de pouce souvent salutaire. Une utilisation abusive de l'instinct de Bourne et l'adrénaline viendra à manquer en plein combat ! Parmi les autres éléments sur lesquels nous aurons l'occasion de revenir, notons la présence de séquences musclées opposant notre sympathique à un hélicoptère ou des séquences de fusillade en plein lieu public. Une bonne partie de ces éléments, vous pourrez d'ailleurs les découvrir le 22 mai prochain puisqu'une démo jouable est prévue sur Playstation 3 et Xbox 360 alors que le jeu en lui-même devrait sortir environ un moins plus tard sur les deux mêmes plateformes.


http://www.jeuxvideo.tv/video/la-memoire-dans-la-peau.html#view:243390















Publié le 23 Mai 2008 par Xx D4rKiLLeR xX
Article tiré sur jeuxvideo.fr


Dernière édition par Xx D4rKiLLeR xX le Mer 28 Mai - 21:28, édité 1 fois

Xx D4rKiLLeR xX
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 144
Age : 24
Localisation : St - Malo
Date d'inscription : 24/04/2008

Arme ou Classe préférée.
Arme: Fusil d’assaut
Classe: Soutien

Voir le profil de l'utilisateur http://Xx-D4rKiLLeR-xX.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Mémoire Dans La Peau

Message par Xx niicO xX le Ven 23 Mai - 23:39

Ce jeu il a l'air Dément je suis en train de la telecharger, je vous dirais ce que j'en pense prochainement ! Salut

Xx niicO xX
V.I.P
V.I.P

Nombre de messages : 87
Age : 20
Localisation : Saint-malo
Date d'inscription : 24/03/2008

Arme ou Classe préférée.
Arme: Sniper
Classe: Forces Spéciales

Voir le profil de l'utilisateur http://niico-354.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum